Chère coach

Chère coach,

Je suis inscrite au programme depuis 2 semaines et je suis avec un vrai bonheur le challenge clarté. J’avoue avoir été circonspecte au départ et je suis bluffée des premiers progrès intérieurs que je sens déjà.

Le cheminement des flots m’a amenée à prendre du temps ce week-end pour faire un flot de pensées sur un gros sujet. Un sujet qui tourne en boucle à la moindre occasion et me pollue depuis quelques années. Le flot de pensées m’a permis de comprendre un mécanisme important mais j’ai besoin d’aide pour le regarder en face et le traverser.

Voici la situation.

J’ai lancé il y a trois ans une entreprise avec mon frère. Notre association s’est très mal passée et il a rapidement quitté l’entreprise. Les disputes ont été fortes et profondes ; aujourd’hui on ne se parle plus, ce qui me rend très triste.
Au même moment, s’est lancée une entreprise dans un secteur proche. Cette entreprise a connu un succès fulgurant et national. Elle semble maintenant lancée et atteindre le succès que je voudrais.
Depuis je rumine ma jalousie « en mode pourquoi eux et pas moi » ; cela pollue littéralement ma vie intérieure, en plus de me donner une vision peu reluisante de moi-même.
Après 2 heures continues de flots de pensées (à propos, les questions du livret sont absolument parfaites !), où j’ai vraiment tout écrit sans filtre, j’ai compris que ces ruminations sont un écran pour fuir une peur plus profonde : celle de me rendre compte que je ne suis pas à la hauteur de mes ambitions et que je suis l’imposteur que mon frère décrivait dans nos disputes. C’est là qu’est revenue cette phrase d’un des podcasts : « the only way out is through ». Et le « through » de ce « way out » serait d’une part de regarder en face le succès de cette entreprise pour l’analyser, en tirer des leçons, voire inspirations et arrêter la diabolisation intérieure que j’en fais (bref faire la part entre « les maths et le théâtre ») ; et d’autre part, de regarder en face les critiques de mon frère pour y faire le tri.
Sauf que je suis tétanisée à cette idée : les disputes m’ont plongée dans une phase vraiment sombre dont je suis sortie à grand peine et j’ai une trouille immense à l’idée de replonger. Je viens donc vous demander de l’aide !

Pour compléter cette description, j’ajoute que mon inscription à CMV est principalement pour m’aider à développer la vision que je souhaite pour mon entreprise et retrouver l’élan nécessaire pour la piloter car je suis un peu à bout d’énergies et de motivation. Cela dit, je reprends petit à petit forces, idées et envie avec le programme. Et je suis heureuse de ces premiers pas. Je retrouve une confiance que je n’avais plus depuis un bon moment. Mais là je bloque alors que j’ai bien conscience qu’il faut que je regarde ces deux « boulets » en face pour faire place nette et avancer.

Voilà voilà ! Je vous remercie pour votre attention et j’ai hâte de vous lire en retour 🙂

Réponse

Bonjour,

Bravo pour cette exploration. Comme vous l’avez très bien identifié ce qui vous empêche aujourd’hui de faire le tri et de créer plus de clarté que ce soit concernant votre entreprise ou la relation avec votre frère ce sont vos peurs de ressentir des émotions semblables à celles ressenties dans le passé. Votre cerveau cherche ici à vous protéger.

Mais contrairement au passé, maintenant vous savez que ce sont vos pensées qui créaient vos émotions et vous avez la capacité de les accueillir.

Je suis invite à remplir ces modèles qui vous permettront de mieux comprendre ce que ces pensées créent pour vous. Puis vous pourrez vous demander ce que vous pourriez penser d’autre pour pouvoir, en ligne d’action de vos modèles intentionnels, vous proposer de faire ce que vous avez déjà eu l’idée de faire pour vous permettre d’avancer dans ces deux domaines.

C : 
P : Je ne suis pas à la hauteur de mes ambitions
E : 
A : 
R : 

C : 
P : Je suis l’imposteur que mon frère décrivait dans nos disputes
E : 
A : 
R :

Que pensez-vous de ces modèles ? Que vous permettent-ils de réaliser plus clairement ?
Et si regarder et prendre la mesure objective de vos actions (ce qui a marché, ce qui n’a pas marché) ne remettait pas en cause votre valeur en tant qu’être humain et l’amour que vous vous portez, qu’est-ce que ça changerait pour vous ? Comment pourriez vous faire ce travail d’analyse en vous aimant ?

À ce stade vous ne risquez rien de plus que de ressentir des émotions certes désagréables mais inoffensives.

Modèles intentionnels :

C : 
P : 
E : Amour 
A : Je regarde en face le succès de cette entreprise pour l’analyser, j’en tire des leçons, voire inspirations et j’arrête la diabolisation intérieure que j’en fais, je fais la part des choses entre « les maths et le théâtre »)
R : 

C : 
P : 
E : Amour
A : Je regarde en face les critiques de mon frère pour y faire le tri
R : 

Pour aller plus loin vous pouvez explorer la Thématique Apprivoisez vos émotions du programme.