Chère coach

Bonjour,

J’en veux à des personnes de ma famille de ne pas s’occuper de ma grand-mère depuis des années. J’ai essayé de faire un premier modèle :

modèle par défaut:

C Mamy m’appelle plusieurs fois par jour et me demande de venir
P Les autres sont bien tranquilles chez eux
E Je leur en veux, colère
A je suis en colère, je ne leur parle plus, je compense en y allant systématiquement alors que je n’en ai pas toujours envie
R Je suis énervée, frustrée, je râle

Modèle intentionnel

C Mamy m’appelle plusieurs fois par jour et me demande de venir
P Je suis la personne la plus importante pour elle
E Amour Fortifiée
A Je suis emplie d’amour, je décide d’aller la voir si j’ai envie
R Je suis en paix avec moi même

Cela ne me convient qu’à moitié car je leur en veux toujours avec ce modèle intentionnel, j’ai essayé cela :

Modèle intentionnel alternatif

C Mamy me demande à moi de venir
P les autres n’ont pas la même relation, je suis la plus importante pour elle
E Amour
A J’y vais si j’ai envie
R En paix

J’ai l’impression de leur trouver des excuses avec cette autre pensée et je leur en veux…
Que me conseillez vous ?

Autre chose, comment orienter le modèle pour une prise de décision ?

C Visite chez Mamy ou non ?

Je n’arrive pas à construire le reste, peut être que le modèle ne se prête pas à une prise de Décision ?

Merci de m’aider là dessus aussi !

Réponse

Quels sont les jugements que vous portez sur les autres membres de votre famille quand vous pensez « Ils sont bien tranquilles chez eux » ? Pourquoi est-ce que c’est un problème pour vous qu’ils soient bien tranquilles chez eux ? Qu’est-ce que vous en tirez comme conclusions sur eux, sur vous, sur votre grand-mère, sur votre famille ?

Ce sont ces pensées-là qu’il est intéressant d’identifier, parce que ce sont elles qui créent votre colère.

Ensuite, vous aurez le choix : vous pouvez choisir de garder toutes ces pensées si elles vous paraissent justes et justifiées selon vos critères à vous, et vous pourrez continuer à ressentir de la colère ; ce n’est pas un problème.

Par contre, si vous n’avez pas envie de ressentir de la colère, il va falloir accepter de renoncer à vos jugements sur eux : les questionner, ou les remplacer par d’autres pensées. Des pensées d’acceptation, par exemple, ou bien des pensées de compréhension, des pensées de fascination, d’amusement… tout est possible. 🙂

Vous pouvez utiliser le « Bien sûr » évoqué dans l’épisode 161 de Change ma vie.

Concernant la prise de décision, elle revient à évaluer les deux modèles, en comparant les résultats créés par chacun et en choisissant celui qu’on préfère :

C : Possibilité d’aller chez Mamy
P :
E :
A : Je lui rends visite
R :

C : Possibilité d’aller chez Mamy
P :
E :
A : Je ne lui rends pas visite
R :