Chère coach

Bonjour,

J’ai donné naissance à mon premier enfant il y a 11 semaines. Je me suis inscrite au programme CMV juste avant d’accoucher. J’ai donc commencé par faire le challenge clarté mais je l’ai arrêté en cours car mon fils est né et j’ai dû faire face à beaucoup de nouvelles choses dans ma vie en contexte de Covid (je n’ai pas d’aide de ma famille pour m’occuper de mon fils car j’habite à l’étranger et je suis arrivée dans une nouvelle ville sans réseau social, mon homme travail, appréhension de mon nouveau rôle de mère).
J’ai donc mis le Challenge Clarté sur pause pendant plusieurs semaines et me voilà de retour. J’ai donc regardé les nouveaux thèmes sur la vision, clarté et élan.
Je me demandais s’il fallait que je reprenne le Challenge Clarté avant d’entamer la partie vision…

Ensuite, c’est très difficile de trouver du temps pour moi dans ce contexte de nouvelle maternité en temps de pandémie, sans aide extérieure. Je suis très fatiguée parce que les nuits sont très courtes, j’ai un moral très fluctuant, je m’énerve souvent contre mon mari… Je me demandais comment envisager de concilier le programme en contexte de fatigue extrême… En effet, j’ai beaucoup de difficulté à mobiliser des pensées utiles intentionnelles et à faire mes flots de pensée quotidiens quand le fait de prendre une douche est un défi dans ma journée ! Je me sens alors coupable de ne pas mettre en place ce qui est le plus important dans ma vie : aller mieux et suivre le programme. Ce qui me met entre autres beaucoup de pression dans la pratique du programme, c’est que les vidéos de replay disparaissent au bout d’un mois et je trouve très dommage de ne pas avoir pris le temps de regarder ce matériel très intéressant avant qu’il ne soit effacé. J’ai peur de manquer du contenu primordial à mon avancée émotionnelle.

Merci pour vos conseils.

Réponse

Bonjour,

Notre recommandation est de commencer par vous concentrer pendant un mois sur le Challenge Clarté. Cette pratique va vous aider à faire le tri dans vos pensées et va vous permettre d’agir directement sur la fatigue émotionnelle qui s’ajoute à la fatigue physique que vous ressentez.

L’idée n’est pas de tout faire et encore moins de tout faire parfaitement mais de faire un peu, aussi régulièrement que possible. Ce qui vous fera progresser, ce n’est pas le contenu en lui-même mais l’utilisation et la mise en pratique de ce contenu dans vos situations du quotidien.

Vous pouvez commencer dès maintenant, en utilisant le modèle pour observer ce que les pensées de culpabilité et de peur de manquer créent pour vous dans cette situation.

C : J’ai donné naissance à mon premier enfant il y a 11 semaines, je participe au programme Change ma vie : Mode d’emploi
P : Je ne mets pas en place ce qui est le plus important dans ma vie
E : Coupable
A :
R :

C : Liste des contenus disponibles à ce jour dans le programme Change ma vie : Mode d’emploi
P : J’ai peur de manquer du contenu primordial à mon avancée émotionnelle.
E :
A :
R :

À quoi est-ce que cela ressemblerait d’utiliser ce programme POUR vous, plutôt que CONTRE vous ? Si une amie proche était dans une situation similaire à la vôtre, qu’auriez-vous envie de lui dire pour l’encourager à progresser vers son objectif ?

C : J’ai donné naissance à mon premier enfant il y a 11 semaines, je participe au programme Change ma vie : Mode d’emploi
P :
E :
A :
R : J’utilise le programme pour m’aider à aller mieux.